RGPD : quelles conséquences pour les internautes ?

Publié le : 18 mai 20223 mins de lecture

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) établit un cadre standard pour le traitement et le transit des données personnelles entre les pays membres de l’Union européenne. Il s’applique à toutes les institutions gouvernementales et privées, telles que les entreprises, les sous-traitants et les organisations, qui sont capables de traiter des informations appartenant à des résidents européens.

Une protection plus solide pour les internautes

Le RGPD, entré en vigueur le 25 mai 2018, a pour principal objectif de renforcer l’importance de la préservation de la vie privée des internautes au cœur des entreprises et des avancées ont été reconnues depuis sa mise en œuvre. En réalité, RGPD internautes disposent désormais d’une sécurité et d’une administration améliorées de leurs informations privées, notamment les adresses IP, les photographies, les noms et les identifiants de connexion informatique. Ce cadre implique également la protection des informations et des données qui pourraient entraîner des préjugés ou des partis pris, comme l’orientation sexuelle, l’origine ethnique, la sensibilité religieuse et les positions politiques. 

Avant de traiter les données, obtenir le consentement

Le RGPD impose aux entreprises qui souhaitent utiliser les données personnelles d’un internaute de recueillir son consentement avant le traitement, et de le faire de manière transparente, explicite et compréhensible afin que la personne concernée soit consciente de la manière dont ses informations seront utilisées. En outre, tout traitement doit être conforme au règlement RGPD internaute, faute de quoi la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) infligerait de lourdes sanctions. La plupart des courriels de rappel incitant les utilisateurs à obtenir un accord pour que le service auquel ils se soient inscrits puis continuer à leur envoyer du courrier proviennent du RGPD. Le RGPD rend également obligatoire l’affichage par les sites web de fenêtres d’avertissement après la connexion d’un utilisateur.

Les internautes se voient accorder de nouveaux privilèges

Le RGPD reconnaît aux internautes des droits spécifiques liés à la protection de la vie privée des individus. Parmi ceux-ci figure la possibilité de transfert de base de données, qui permet de récupérer et de transférer leurs données d’un site à l’autre. Il établit aussi la possibilité d’être oublié ou le droit de voir toutes les informations personnelles supprimées en cas de violation des données, ainsi que le droit d’être informé en cas de perte de données. Le RGPD internaute permet aussi à une victime d’intenter une action en justice contre une société qui viole la législation si elle a été lésée, avec le droit d’être dédommagée pour ses pertes.

Plan du site